en_route_C_ CHARLOTTE_CORMAN

© Charlotte Corman

en_route_C_CHARLOTTE_CORMAN

© Charlotte Corman

en_route_C_CHARLOTTE_CORMAN3

© Charlotte Corman

En route-Kaddish
David Geselson
Théâtre

“ J’ai entrepris d’écrire et de réinventer l’histoire de mon Grand-Père Yehouda Ben Porat, mort en 2009 à Jérusalem. Parti de Lituanie en 1934 pour s’installer en Palestine, Yehouda a traversé les étapes de la construction de l’État d’Israël, de l’idéal du Kibboutz en passant par la Nakba, a parcouru l’Europe d’après la Shoah en tant que soldat dans la Brigade Juive de l’armée anglaise puis dirigé et fondé l’Institut de recherche sur l’histoire d’Israël, “Yad Ben Tsvi”, à partir de 1971. Alors qu’il reçoit le prix du président de l’État d’Israël pour son travail comme directeur de l’Institut, les idéaux qu’il aura poursuivis toute sa vie sont déjà fissurés. Son rêve presque détruit. Il est mort à l’été 2009, au moment où je me séparais d’une femme et fuyais pour le Japon. C’est là, dans les inconnus de Tokyo, que je vais le recroiser et débuter la reconquête de mon histoire familiale. Nous sommes deux, Yehouda et David, à nous raconter. Un homme dont l’idéal, la création de l’état d’Israël, est devenu un cauchemar, et un jeune homme qui hérite d’une histoire impossible à porter sans la ranimer, la mettre en doute, la faire sienne. Quelles vies les fardeaux de l’Histoire passée nous permettent de choisir ? Jusqu’où la poursuite d’un idéal  peut justifier nos actes ? ”
David Geselson

Pourquoi à L'Aire Libre ?

En Route-Kaddish est un spectacle singulier, une sorte de documentaire intime qui retrace la trajectoire d’un homme en proie à son destin. Dans cette auto-fiction parfaitement ficelée, David Geselson réinvente l’histoire de son grand-père et nous fait ainsi partager la Grande Histoire au travers d’un récit touchant et humble qui résonne longtemps en chacun de nous. Une sacrée découverte !

Texte / mise en scène / interprétation David Geselson
Coll. mise en scène / interprétation Elios Noël
Coll. mise en scène / Regard extérieur Jean-Pierre Baro
Scénographie Lisa Navarro
Lumières Jérémie Papin
Vidéo Jérémie Scheidler
Son Loïc Le Roux
Construction décor Guillaume Lepert

Production Compagnie Lieux-Dits
Coproduction Théâtre de Vanves, Théâtre de la Bastille
Soutien DRAC Ile-de-France, Arcadi Ile-de-France, Centre National du Théâtre, Fond de dotation Porosus.
Résidences Carreau du Temple, Théâtre de Vanves, Théâtre de la Bastille
Le texte En route-Kaddish a reçu l’aide à la création du Centre National du Théâtre, catégorie Encouragements

De Tokyo à Tel-Aviv, David Geselson narre avec humour et profondeur le parcours de son grand-père en Israël-Palestine.
Fabienne Arvers, Les Inrockuptibles

David Geselson est un redoutable raconteur d’histoires. Le genre de type à vous faire oublier vos soucis du jour pour mieux vous plonger dans ses histoires de familles, où on cherche en vain le coupable. C’est comme un invraisemblable roman policier où à la fin l’assassin courrait toujours. Il n’y a pas de meurtre dans son magnifique spectacle En Route-Kaddish mais une blessure et même plusieurs et des questions, plein de questions. On sort de là, sans réponse mais avec plein de sensations, de nœuds au mouchoir de la mémoire et de l’histoire d’une zone géographique qui passe par le mot Palestine…
Jean- Pierre Thibaudat, Mediapart

Avec trois panneaux amovibles, quelques images d’archives et la belle complicité du comédien Elios Noël, Geselson dialogue avec ses fantômes, confronte les époques et les points de vue. Il appuie les questions qui fâchent, tout en racontant la lutte pour la survie des premiers pionniers fuyant l’Europe. Il laisse voir et entendre avec une sensibilité aiguë la complexité inscrite dans l’histoire comme dans la chair des hommes qui la vivent.
Emmanuelle Bouchez, Télérama