© Caroline Ablain
Ça s’écrit T-C-H
Lumière d’août
Théâtre / Création en résidence / Dans le cadre du festival mythos

Jean-Jacques Tchaïkovsky, Breton reconverti dans l’agriculture, mène l’enquête : la légende familiale veut qu’il soit descendant du compositeur russe. Depuis qu’il est né, on peut dire qu’il se sent à l’aise avec pas grand-chose dans le monde, et surtout pas la musique qu’il a apprise enfant et adolescent sans aucun plaisir. Alors il cherche. Il cherche les raisons de son existence si différente de la grande histoire imposée par son patronyme. Reclus dans la campagne bretonne, bien aidé dans sa quête par la bouchère du bourg et la professeure de russe, il va bien finir par trouver quelque chose… C’est le genre d’enquête où il n’y a que des coupables mais ils n’iront pas en prison. Ces coupables sont vos ancêtres, tous ceux qui ont conspiré à votre existence. Tous ceux qui ont accompli le geste sexuel et parfois aussi le geste d’amour. Doit-on connaître ses racines pour se construire ? Comment est-on influencé par la petite et par la grande Histoire ?

Un récit drôle et touchant signé Alexandre Koutchevsky, qui après Mgoulsda yaam depuis Ouaga, accueilli la saison dernière, revient sur l’héritage et la condition historique.

* nombre de places limité

Texte et mise en scène Alexandre Koutchevsky / Interprètes et partenaires de recherche Marina Keltchewsky et Élios Noël / Costumes Laure Fonvieille / Espace sonore Rudy Decelière / Création musicale Julie Mathieux / Technique Sylvain Groseil et Maxime Conan / Stagiaire Laurine Clochard / Diffusion Florence Bourgeon / Administration Charlotte HubertVaillant

Production : Lumière d’août / Coproduction : L’Archipel (Fouesnant), Le Canal – Théâtre du Pays de Redon, scène conventionnée pour le théâtre (Redon), Théâtre L’Aire Libre (Saint-Jacques-de-la-Lande) / Avec l’aide au projet du Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Bretagne. / Ça s’écrit T-C-H constitue initialement la réponse à une commande du Théâtre de Folle Pensée, les Portraits avec paysage.
Accueil, soutien des chantiers : Au bout du Plongeoir (Thorigné-Fouillard), La Fabrique (Nantes) / Laboratoires artistiques dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes 2015, Théâtre de Folle Pensée (Saint-Brieuc)
La diffusion de ce spectacle bénéficie du soutien financier de Spectacle vivant en Bretagne.