Spectacle présenté à Saint-Jacques-de-la-Lande – EPI Condorcet

Avec (Toujours) DeuxDavid Delabrosse poursuit sa réflexion sur le genre humain et se penche plus spécifiquement sur la relation à l’autre, les différentes formes que la dualité peuvent recouvrir chez lui :

« Deux comme deux frères d’abord en parlant du mien, jumeau qui plus est. Dans quelle mesure ce frère, présent à mes côtés depuis ma conception, a-t-il pu jouer un rôle dans mon rapport à l’autre, sur les plans amoureux, amical et professionnel ?

Deux comme deux amoureux ensuite. La relation amoureuse étant le creuset de nombreuses émotions nécessitant un perpétuel ajustement entre soi et l’autre. Pour reprendre Oscar Wilde: Être un couple c’est ne faire qu’un, mais lequel ? ».

Avons-nous un rapport au monde différent lorsque l’on a « toujours » été deux ?

Dans « un monde qui turbine à nos dépends » (On se ment, en duo avec Fannytastic), dans lequel la loi du marché l’emporte sur l’urgence environnementale (Le modèle réduit de nos pensées), où l’événementiel prend le pas sur l’essentiel, il n’est pas toujours simple de se positionner. Nous sommes en même temps citoyen, parent ou amant. Beaucoup d’identités qui nous amènent à être tour à tour victimes et bourreaux, acteurs et spectateurs, à être en permanence dans la dualité. On retrouve cette dualité sur scène avec les intervenants qui s’invitent aux côtés de l’artiste, sous forme d’hologrammes projetés sur six cartons : FannytasticSylvain et Marin Delabrosse, autant de guests numériques qui permettent au chanteur de se produire seul en scène mais toujours accompagné !

www.lhallali.com

Retrouvez également (Toujours) Deux le dimanche 5 décembre à 16h00 à la Maison du Livre de Bécherel – Entrée libre sur réservation.