Billetterie aire libre
Tickets

Billetterie aire libre
Menu

Publié le 24 juin 2020

L’Aire Libre réouvre ses portes aux équipes artistiques !

C’est avec beaucoup d’émotion que l’équipe de L’Aire Libre vous annonce la réouverture du théâtre aux équipes artistiques dès le mois de juin et prépare actuellement une saison 2020-2021 foisonnante et palpitante !

Nous vous ferons découvrir en juillet les premières intentions de cette nouvelle saison sur notre site avant de vous donner rendez-vous en septembre pour l’ouverture du théâtre et du restaurant au public.

Nous avons beaucoup pensé à vous et aux équipes et nous nous réjouissons de tous se retrouver prochainement !


Les artistes en résidence cet été

 

Bajour – L’Île

Sur une île non-répertoriée perdue au milieu des océans, des personnages se rencontrent. Ils ne se connaissent pas mais leurs vies vécues jusqu’au burn-out ou à l’échec les conduit finalement vers cette terre retirée du monde. Ensemble, en totale perte de sens, ils vont inventer une nouvelle façon de vivre.

 

L’unijambiste / David Gauchard – Nu

David Gauchard pose son regard sur un métier méconnu, source de fantasmes et d’idées préconçues. À la rencontre des modèles vivants, le metteur en scène interroge la nudité et esquisse un portrait. Une nouvelle enquête pour tenter de comprendre la place du modèle vivant et du corps nu dans nos sociétés, tiraillées par des questions morales, esthétiques, de genre ou de rapport à l’intime.

 

Yoann Bourgeois – Les Paroles Impossibles

Un homme seul face à un micro. Les Paroles Impossibles exposent toutes les manières qu’a un homme d’échouer devant la prise de parole. Grâce à une somme de dispositifs physiques éloquents, qui renversent la prise de parole, c’est alors cette impossibilité qui devient elle-même parole. Autre parole surgissant par son impossibilité même. Vertige. L’autre côté du discours présente une puissance plus grande que lui, comme autant de principes poétiques.

 

Bajour – À l’Ouest

Des souvenirs qu’on essaie d’oublier à l’enfance joyeuse ou malheureuse qu’on tente de se remémorer, aux deuils qui nous rongent, à l’amour qui reste comme une étincelle qu’on a cru voir, À l’Ouest parle de la mémoire individuelle et collective et pose à travers cette histoire la question : Est-il possible de se construire un avenir lorsqu’il n’y a pas de passé ?

 

Les Cambrioleurs / Julie Berès – Désobéir

« Comment s’inventer soi-même, par-delà les assignations familiales et sociales ? » Désobéir est le portrait croisé de quatre jeunes femmes. C’est aussi le récit d’une émancipation, entre fidélité et réinvention des héritages, où le rapport à l’idéal, à l’amour, à la croyance et à la violence touche au cœur de la politique.

Nullam elementum leo. pulvinar et, tempus consequat. ut