Béquille ou Comment j’ai taillé mon tronc pour en faire des copeaux est une fable. C’est l’histoire d’un personnage, Le Chou-Fleur, qui grandit en essayant de contourner sa propre part de violence. À partir d’un geste, lever le menton pour rester digne, trouvé dans l’enfance et qui va s’installer comme une béquille au fur et à mesure de sa construction, décliné jusqu’à plus soif jusqu’à ce qu’il découvre le monstre qu’il en est devenu.

Dans Béquille il est question de comment une identité se construit et se déconstruit par le biais de notre expérience de la violence. De nos idéaux qui deviennent nos monstres. Et de la nécessité de l’Autre.