Billetterie aire libre
Tickets

Billetterie aire libre
Menu

Groupe Chiendent

Inconsolable(s)

Ven 16 avril - 21h00
Sam 17 avril - 19h00

Durée : 1h30 / À partir de 15 ans

C > 15€ / 12€ / 10€ / 5€ / 4€

Festival MythosThéâtre

Théâtre / Dans le cadre du Festival Mythos

« Si tu me quittes, est-ce que je peux venir aussi ? »

Il et Elle. Un couple, un duo, une équipe. Ensemble dans la vie, ensemble au théâtre. Sur scène, ils jouent la séparation, mettent en danger publiquement ce qu’ils ont de plus précieux : l’amour de l’autre. Le jeu s’accélère, les règles leur échappent, fiction et réel se confondent. Dans un décor qui lui aussi se disloque, leur équilibre psychique est mis à mal. Lui et Elle, errants, angoissés, stupéfaits, amusés, font l’expérience du danger.

Inspirés par Stig Dagerman, l’un des écrivains suédois les plus importants des années 1940, Nadège Cathelineau et Julien Frégé passent par la rupture amoureuse pour raconter la solitude de deux individus, engloutis dans le jeu de l’individualisme et de la représentation. Impliqué.e.s, les spectateurs et spectatrices vivent un moment de rassemblement imprévu et singulier. Le jeu de leur séparation nous amuse et nous terrifie : jusqu’où iront-ils ensemble ?

groupechiendent.fr

Suivre, écouter, voir

Distribution

Production

Distribution

Jeu et mise en scène Nadège Cathelineau, Julien Frégé
Assistante à la mise en scène Pénélope Avril
Musique actuelle Sébastien Lejeune – Loya
Création lumière Cyril Leclerc
Costumes-plasticité Elizabeth Saint-Jalmes
Régie générale Jérôme Hardouin
Régie plateau Marie Roussel

Visuel Christophe Raynaud de Lage

Production

Production déléguée CDN de Normandie-Rouen

Coproduction Groupe Chiendent / Tangram Scène Nationale Evreux Louviers / Maison Maria Casarès / La Mairie de Bayeux / L’Etincelle – Rouen

Avec la contribution du CDN de Vire et de L’Odia Normandie

Remerciements à la Ville de Rouen / le CDN de Normandie-Rouen / l’ODIA Normandie

Avec l’aide du Département Seine Maritime

  • « Inconsolable(s) est un spectacle sensible et intime aux frontières du surréalisme. Ils ont tous deux l’audace et la fougue de la jeunesse. C’est vivifiant et réjouissant. »