Chaque année pendant Les Trans, L’Aire Libre est le cadre de créations artistiques inédites. Un écrin de velours qui a accueilli depuis 1997 plus de vingt artistes en résidence, et qui sera cet hiver le terrain de jeu de Lous and The Yakuza.

À 23 ans, Lous a déjà vécu plusieurs vies entre l’Afrique et la Belgique, ce qui a forgé sa personnalité et donné à son regard une intensité rare. Auteure-compositrice, mais aussi chanteuse au timbre particulièrement marquant, la jeune artiste s’est construite sur des contrastes qui font aujourd’hui la richesse émotionnelle de ses morceaux : elle écrit des chansons pop bouleversantes sur des sujets sérieux, voire graves, évoquant en cela la démarche de Stromae. Lous a de grands rêves « Je veux être l’exemple d’une femme noire qui a réussi toute seule, envers et contre tout ». Et avec l’énergie lumineuse qui la caractérise, elle compte bien les atteindre coûte que coûte.

facebook.com/lousandtheyakuza


En première partie, Alber Jupiter

Nom de Zeus ! La section rythmique du groupe rennais The Fusspot s’est fait la malle et s’est envolée dans la stratosphère. Rebaptisé Alber Jupiter, le duo formé par Nicolas et Jonathan créé des paysages sonores bâtis autour de motifs répétitifs et d’effets psychédéliques. Évoquant le post-rock de Godspeed You! Black Emperor, le trip interstellaire d’Alber Jupiter s’invite parfois sur des territoires krautrock par l’entremise d’une rythmique motorik.

facebook.com/alberjupiter


 Retrouvez Lous and The Yakuza à la Médiathèque Lucien Herr pour une rencontre musicale le samedi 30 novembre à 11h30.

 La séance du jeudi 5 décembre est proposée en audiodescription. Infos et réservations ici.